Me contacter

Les outils du mois

Chaque mois, découvrez de nouveaux outils pour faire du décodage biologique et suivez en direct mon travail d'auteur. Ce mois-ci : le conflit en balance et le conflit programmant.


Le conflit est dit en balance quand le conflit déclenchant n'a jamais été solutionné complètement et/ou quand on n'a pas fait tous les liens avec le(s) conflit(s) programmant, qu'il reste donc une part inconsciente chez la personne, qui alterne des phases de conflit actif et de conflit solutionné.

Seule la prise de conscience des liens avec le(s) conflit(s) programmant permet la déprogrammation complète et la guérison totale. Il faut donc, dans la grande majorité des cas, étudier et comprendre l'histoire du patient tout au long de sa vie par rapport aux conflits avec lesquels il est en affinité et faire toutes les relations en conscience entre le conflit déclenchant et le (les) conflit(s) programmant.

Au départ, la mémoire est vierge de toute notion. Lors de l'apprentissage (première fois), le cerveau inconscient intègre une information, par exemple le premier « a » lors de l'apprentissage de l'écriture. Ensuite, tous les « a » que j'écrirai tout au long de ma vie seront identiques au premier « a », en seront les photocopies. L'apprentissage de la première fois (pour toutes les choses qu'on vit) imprime le disque dur du logiciel cérébral sous forme d'une nouvelle programmation mémorielle. A partir de là, il suffira à chaque fois de ressortir le programme et d'en faire la copie. Ce mécanisme est identique pour toute chose : un « a », une maladie, un conflit... Toute maladie a donc généralement été programmée auparavant en nous. Elle surviendra lors du conflit déclenchant qui sera relié au conflit programmant de la première fois.

Dans ce cas, très fréquent, le conflit se programme à un moment donné, mais il ne se déclenche que beaucoup plus tard. Lors du conflit programmant, il n'y a pas d'expression biologique de la maladie. Le conflit programmant est en quelque sorte une bombe à retardement. Lors du conflit déclenchant, le cerveau inconscient relit (relie) la mémoire du conflit programmant et, en l'absence de solution du conflit, déclenche la maladie.

On ne connaît que ce que l'on reconnaît et on ne reconnaît que ce que l'on connaît. Connaître et reconnaître sont liés et n'existent que l'un par rapport à l'autre. C'est quelque part la même chose.